S'enregistrer


Votre mot de passe vous sera envoyé.

Si vous êtes une femme de plus de 30 ans, il est temps de penser à la vitamine D. cette dernière joue un rôle capital dans plusieurs processus du corps et elle doit être sur la liste des femmes en ménopause.

Malheureusement pas moins de la moitié des gens présentent une carence en vitamine D et ne bénéficient pas de ses bienfaits.

Les symptômes de la ménopause

Il est important d’être conscient de votre consommation de vitamine D lorsque vous approchez de la ménopause car les recherches sont entrain de découvrir son rôle dans la prévention de plusieurs maladies communes à votre âge.

Voici certaines maladies que la vitamine D aide à prévenir ou à guérir.

L’ostéoporose

Vu que la vitamine D est critique pour que votre corps puisse utiliser le calcium et bâtir des os forts, les femmes de plus de 40 ans ou qui présentent des risques d’ostéoporose doivent s’assurer qu’elles consomment la quantité adéquate de vitamine D. la combinaison de cette dernière avec le calcium est la méthode de prévention et de traitement de choix dans le maintien d’une bonne santé des os.

Certains cancers

Plusieurs études ont prouvé le lien entre la vitamine D et la prévention des cancers du côlon, de la prostate et du sein. C’est particulièrement efficace dans la prévention du cancer du colon mais joue probablement aussi un rôle dans le ralentissement de la croissance des cellules malignes des autres cancers. L’ironie est que pour prévenir le cancer de la peau, on est tous devenus experts dans l’application des écrans solaires mais en bloquant les rayons UV on bloque aussi la vitamine D qui provient du soleil.

Dépression

Il a été prouvé que la vitamine D a un effet positif sur l’humeur et les performances cognitives. Vu que les changements d’humeur sont liés, n’importe quoi qui minimise les problèmes d’humeur peut être utile.

Diabète

Des niveaux adéquats de vitamine D ont un grand lien avec la capacité de votre corps d’utiliser l’insuline. Plusieurs études ont été effectuées pour déterminer son rôle exact. Non seulement cette vitamine rend l’utilisation de l’insuline plus efficace mais elle semble prévenir ou minimiser les diabètes de type 1 et 2.

Maladies cardiovasculaires

Lorsque l’œstrogène commence à décliner, les femmes ont les mêmes risques d’attaques cardiaques que les hommes. La vitamine D joue un rôle de prévention pour les maladies cardiaques mais les recherches sont mitigées. Une carence en vitamine D semble liée aux maladies cardiaques mais il n’est pas clair pourquoi. Certaines études ont échoué à établir un lien entre la consommation de suppléments de vitamine D et la diminution des maladies cardiovasculaires.

L’hypertension

Vu que l’hypertension est un symptôme d’un système cardiovasculaire à risque, n’importe quoi qui réduirait ce risque est une protection pour votre cœur. Les études ont démontré que prendre des suppléments de vitamine D peut baisser la pression pour les personnes souffrant d’hypertension.

L’obésité

Pour une raison inconnue, les femmes qui ont un excès de poids, ont un niveau bas de vitamine D. on ne sait pas si le bas niveau contribue à l’obésité ou si c’est l’obésité qui provoque de bas niveaux de vitamine D, mais l’association existe.

Vu que la science lie le calcium et la vitamine D à la prévention de l’obésité chez les femmes, il faut s’assurer d’en prendre les quantités nécessaires lorsque vous atteignez l’âge de la ménopause.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire