S'enregistrer


Votre mot de passe vous sera envoyé.

Un remède préventif contre le cancer se trouve peut-être dans vos habitudes quotidiennes si vous mangez des noix de Grenoble pour le goûter. Les chercheurs de l’Université Marshall en Virginie ont découvert que le risque de cancer diminuait considérablement chez les animaux de laboratoire qui mangent régulièrement des noix.

La chercheuse en chef Elaine Hardman, a comparé les effets d’une diète standard et d’une diète contenant des noix de Grenoble chez les souris. La quantité de noix utilisée équivaut à 60 grammes de noix par jour pour un être humain.

Les souris qui ont consommé les noix de Grenoble ont eu un taux de cancer du sein de moitié plus bas que les souris qui n’en ont pas consommé. De plus, le nombre et la taille des tumeurs étaient plus petits.

Selon la chercheuse, ces résultats sont particulièrement encourageants sachant que ces souris ont été génétiquement programmées pour développer le cancer, et malgré cela, des réductions dans la taille et le nombre de tumeur ont été remarquées.

 

L’alimentation comme médicament

Riches en nutriments qui combattent les maladies, les noix de Grenoble contiennent une bonne quantité d’Oméga 3 et de vitamine E. l’équipe de chercheurs croit que la combinaison de bons gras et de vitamine E est responsable des effets protecteurs exceptionnels contre le cancer.

 

Selon le communiqué de presse de l’Université :

« En utilisant l’analyse génétique, la recherche de l’université Marshall a trouvé que le régime alimentaire contenant des noix de Grenoble change l’activité de plusieurs gènes qui sont impliqués dans le cancer du sein chez les humains et les souris. D’autres tests ont montré qu’une consommation plus grande d’Oméga 3 n’est pas entièrement responsable des effets anti-cancer et que l’évolution des tumeurs diminue lorsque la consommation de Vitamine E augmente. »

Selon le Dr Hardman, l’alimentation est très importante car ce qu’on met dans notre corps fait une grande différence et détermine comment le corps fonctionne et réagit face à la maladie. Il suffit de bien manger, de se lever du canapé et d’éteindre la télé !

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire