S'enregistrer


Votre mot de passe vous sera envoyé.

Une nouvelle recherche publiée dans le Journal of Biomedicine and Biotechnology a trouvé que le gingembre est très prometteur dans le traitement du cancer du sein.

Une autre étude réalisée au Biological Sciences Department, Faculty of Sciences de la King Abdulaziz University en Arabie Saoudite a découvert que le gingembre arrêtait la prolifération des cellules cancéreuses dans le sein sans affecter les cellules non cancéreuses, contrairement aux autres traitements existants telle la chimiothérapie. Ces découvertes sont très importantes car le cancer du sein reste la première cause de mortalité chez les femmes.

Les chercheurs ont trouvé que le gingembre est capable de moduler positivement un nombre surprenant de mécanismes moléculaires simultanément. Un composant du gingembre, le gingerol a récemment été qualifié d’avoir des propriétés anti-métastasiques pour le cancer du sein et pour d’autres formes de cancer comme :

–          Le cancer colorectal

–          Le cancer du foie

–          Le cancer des poumons

–          Les mélanomes

–          Le cancer du pancréas

–          Le cancer de la prostate

–          Le cancer de la peau

Le gingembre est l’exemple parfait d’un aliment médical qu’on mange pour nous nourrir et nous guérir. Il est consommé partout dans le monde pour ses propriétés gustatives mais la science confirme qu’il a plus d’une centaine de bienfaits sur notre santé.

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire