S'enregistrer


Votre mot de passe vous sera envoyé.

 

Les poumons sont les organes qui fonctionnent le plus dans le corps. Chaque minute, ils se contractent et se relâchent en moyenne 20 fois pour fournir au corps l’oxygène dont il a besoin. Les poumons sont parmi les plus grands organes du corps qui inhalent l’oxygène qui nourrit le corps et expirent le dioxyde de carbone.

Que vous le réalisez ou non, vos poumons fonctionnent constamment pour vous garder ne vie et en bonne santé. Ils pompent très fort lors de vos efforts physiques, vous aident à dire vos souhaits en soufflant vos bougies et vous aident à rester en vie. Mais qu’arrive-t-il lorsque des facteurs externes menacent la santé de vos poumons ?

Qu’est-ce qui cause les maladies pulmonaires ?

Il y a plusieurs facteurs qui contribuent aux maladies pulmonaires :

La pollution de l’air

Les germes et les bactéries

La cigarette

L’Asbestos

Le radon

La génétique

Quelles sont les maladies pulmonaires ?

Il y a plusieurs types de maladies pulmonaires qui affectent la respiration des gens. Elles ralentissent le système respiratoire, rendant la vie quotidienne difficile et causant des centaines de milliers de décès annuellement.

Maladies pulmonaires communes

L’asthme – cette maladie chronique affecte les bronches et rend le transport de l’air aux poumons difficile.

Le cancer des poumons – le cancer des poumons est l’un des plus mortels, tuant plus de personnes chaque année que n’importe quel autre cancer.

Ce sont les maladies les plus communes mais il y en a bien plus comme la tuberculose, la pneumonie, la fibrose kystique, l’embolie pulmonaire etc.

Les signes précurseurs des maladies pulmonaires :

Plus tôt vous détectez un problème dans votre système respiratoire, mieux c’est. Voici quelques symptômes que vous devriez surveiller pour limiter les dommages le plus possible.

Une difficulté de respirer, habituellement associée à une douleur dans la poitrine.

La toux accompagnée de saignements ou de mucus épais.

La sensation que vos poumons n’assimilent pas autant d’oxygène qu’ils sont supposés.

Une respiration courte même avec une activité physique minime.

Une toux persistante et une sensation de sifflement lors de la respiration.

Une perte de poids exagérée.

Comment renforcer vos poumons

Évitez de fumer

Si vous fumez, arrêtez

Respirez de l’air frais

Soyez actif

Soignez votre alimentation

Parlez à votre médecin si vous pensez avoir le début d’une maladie pulmonaire.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire