S'enregistrer


Votre mot de passe vous sera envoyé.

 

Il y a des produits sur les étalages des supermarchés qui contiennent des ingrédients dont les noms rappellent ceux de produits dangereux. Les personnes qui travaillent dans l’industrie alimentaire refusent même de les manger car ils connaissent leur impact sur la santé.

Voici ce que ces personnes nous conseillent de ne jamais manger :

L’espadon

L’expert: Philip Landrigan, M.D., professeur en pédiatrie et professeur en médicine préventive à la Mount Sinai School of Medicine

Le problème : selon le Dr Landrigan, les femmes enceintes ou qui veulent tomber enceintes doivent éviter le mercure. L’espadon est l’un des poissons qui contient le plus de mercure, une neurotoxine qui peut entraver le développement des enfants et même causer des attaques cardiaques chez les adultes. En plus de son impact sur la santé, l’espadon est un poisson très prisé dont les méthodes de pêche sont discutables et causent la mort de tortues, d’oiseaux marins et de requins.

Les fraises non biologiques

L’expert: Robert Kenner, directeur de Food Inc. et fondateur de FixFood.org

Le problème : lors du tournage du film Food Inc. Kenner voulait filmer les fermiers entrain d’appliquer des pesticides dans leurs champs. Il dit que les travailleurs dans les champs portaient des combinaisons pour les protéger des émanations dangereuses des dizaines de pesticides appliqués sur les fraises. Cela montre à quel point les produits utilisés sont dangereux pour la santé. Il n’a finalement pas obtenu l’autorisation de filmer.

Le soda diète

L’expert: Isaac Eliaz, médecin en santé intégrative et fondateur de l’Amitabha Medical Clinic and Healing Center à Sebastopol en Californie.

Le problème : Le dr Eliaz ne consomme pas et déconseille de consommer tout produit comme les sodas, les bonbons, les chewing-gums et les plats contenant des sucres artificiels ou des édulcorants comme le sucrose, l’aspartame, ou le neotame etc. les études faites sur ces édulcorants sont entourées de controverse et de conflits d’intérêts impliquant les fabricants. Les études indépendantes suggèrent que lorsque les édulcorants sont métabolisés par le système, ils peuvent causer des problèmes de santé en lien avec la prise de poids, les maladies neurologiques, les problèmes digestifs, les maux de tête, la dépression, le syndrome du côlon irritable et le cancer.

Les tomates en conserve

L’expert: Frederick vom Saal, Ph.D., professeur de sciences biologiques à l’Université du Missouri.

Le problème : la résine qui couvre l’intérieur des conserves contient du bisphénol-A (BPA), un œstrogène synthétique qui a été lié à des problèmes de fertilité, de maladies cardiaques, de diabète et d’obésité. Les études montrent que la quantité de BPA qui se trouve dans le corps des gens dépasse celle qui cause la non production de sperme ou celle qui cause des dommages sur les chromosomes des œufs des animaux. Choisissez des tomates dans des bouteilles en verre.

Les édulcorants

L’expert: Maria Rodale, PDG de Rodale Inc. et auteur d’Organic Manifesto

Le problème : ironiquement, il y a plein d’études scientifiques qui prouvent que la consommation de sucres artificiels est aussi dommageable pour votre ligne que le sucre régulier. Par exemple, une recherche de l’Université du Texas a trouvé que les souris qui sont nourries avec des édulcorants ont un niveau de sucre dans le sang plus haut que celles qui ne mangent pas d’aspartame, ce qui peut vous pousser à manger plus. En plus de leurs méfaits sur la santé, les scientifiques ont trouvé des traces d’aspartame dans l’eau traitée, ce qui pose un problème pour les poissons et les créatures marines. Selon Rodale, les édulcorants sont tout sauf naturels, ils ne sont pas biologiques, ils goutent mauvais et causent toutes sortes de maladies, sans oublier les fausses promesses de perte de poids et témoignent d’une vision de santé à court-terme.

Le popcorn à saveur de beurre cuit aux microondes

L’expert: Alexandra Scranton, directrice des sciences et de la recherche chez Women’s Voices for the Earth, une organisation à but non-lucratif qui s’occupe des problèmes environnementaux qui touchent spécifiquement les femmes.

Le problème : le diacétyle, un produit chimique utilise pour donner une saveur de beurre, est utilisé un peu partout, malgré le fait qu’il est tellement mauvais pour la santé, à tel point  que plusieurs travailleurs des usines de fabrication de ce produit ont développé la maladie nommée « le poumon popcorn ». Après que les compagnies qui fabriquent ce popcorn ont eu vent de cela, elles ont commencé à remplacer le diacétyle par un autre produit qui finit par se transformer en diacétyle sous certaines conditions. Aucun de ces produits chimiques n’est mentionné sur les emballages car les saveurs sont protégées par le secret professionnel.

Le chocolat blanc

L’expert: Drew Ramsey, médecin et professeur assistant en psychiatrie à l’Université Columbia et co-auteur de The Happiness Diet

Le problème : le vrai bon chocolat noir n’est pas seulement une bonne gâterie mais représente aussi un stimulant pour le cerveau. L’ennui est que les bienfaits sur la santé du chocolat blanc sont nuls. Selon le dr. Ramsey, les données sur les bienfaits du chocolat noir sur la santé sont très positives grâce à la présence de phytonutriments qui augmentent le flux du sang vers le cerveau, protègent les vaisseaux sanguins et améliorent l’humeur et la concentration. Le chocolat blanc n’a aucun de ces bienfaits.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire