S'enregistrer


Votre mot de passe vous sera envoyé.

La fibromyalgie et l’arthrite sont des formes très communes de douleur chronique qui peuvent durer pendant des années et affecter la qualité de vie. La douleur chronique est souvent difficile à traiter et les médicaments  ne donnent qu’un soulagement momentané à la fatigue, la douleur et d’autres symptômes. Mais n’oublions pas que ces médicaments ont plein d’effets secondaires qui causent plus de problèmes qu’ils n’en résolvent.

C’est pour cela que plusieurs personnes se tournent vers les changements d’alimentation et de style de vie pour trouver le soulagement. Ceux qui souffrent de fibromyalgie ou de douleur chronique sont souvent allergiques à certains aliments et ces allergies n’apparaissent pas dans les tests. Même s’il n’y a pas beaucoup d’études qui lient la douleur chronique à l’alimentation, plusieurs personnes rapportent ressentir plus de douleur et de raideur après avoir mangé certains aliments.

Les chercheurs croient que des cellules nerveuses trop sensibles peuvent être impliquées dans le processus. Ils croient que certains aliments peuvent déclencher certains neurotransmetteurs qui empirent l’allergie aux aliments.

Voici les aliments à éviter si vous souffrez de douleur chronique :

1. Le sucre et les édulcorants

Des hauts niveaux d’insuline peuvent empirer la douleur et l’inflammation. Limitez toutes les formes de sucre dans votre alimentation. Si vous voulez consommer des fruits, optez pour des fruits frais et évitez les jus de fruits. Même si les édulcorants ne contiennent pas de sucre, ils contiennent d’autres composantes qui peuvent augmenter votre sensibilité à la douleur et déclencher le syndrome du côlon irritable.

2. La caféine

La douleur chronique ou la fibromyalgie est souvent liée à un sommeil inadéquat et à la fatigue. La plupart des patients sont tentés de boire plus de café pour passer au travers une dure journée, mais même si cette dose de caféine donne l’impression de faire effet, elle peut vous faire plus de mal que de bien sur le long terme. La caféine peut rester dans votre système bien après sa consommation et peut causer des troubles du sommeil.

3. Tous les légumes de la famille des solanacées

Les légumes sont très faibles en calories et sont excellents pour la santé mais si vous souffrez de douleur chronique, vous devez limiter les légumes de la famille des solanacées au minimum. Ces aliments contiennent un groupe particulier de substances nommées alcaloïdes qui peuvent avoir un impact sur les fonctions digestives et musculaires. Ils peuvent aussi causer des problèmes aux individus qui y sont spécialement allergiques. Ces légumes incluent les tomates, les pommes de terre, les aubergines et plusieurs variétés de poivrons et de piments forts.

4. La levure et le gluten

La levure et le gluten se trouvent dans plusieurs produits de boulangerie et de pâtisserie et peuvent causer la prolifération de champignons qui contribuent à la douleur. Plusieurs patients fibromyalgiques semblent être plus enclins à avoir une intolérance au gluten.

5. Les produits laitiers

Les produits laitiers et autres produits d’origine animale contiennent une sorte de protéine qui peut contribuer à l’accentuation des symptômes de l’arthrite et de la fibromyalgie. Cette protéine irrite les tissus autour des jointures et peuvent empirer la douleur. Plusieurs personnes souffrant de douleur chronique sont devenues végétaliennes pour diminuer leur douleur. Si cette option vous semble trop drastique, vous pouvez toujours essayer le lait de noix, les féculents et les viandes biologiques.

6. Limitez votre consommation de glucides

Les glucides, comme le sucre, vont augmenter le niveau d’insuline et empirer les symptômes de la fibromyalgie et d’autres douleurs chroniques.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire